Les boys d’Alabama : la Rainbow Division et la Première Guerre Mondiale


Couverture

 Les boys d’Alabama – par Nimrod Frazer 

Cent ans après l’entree des Américains dans la Premiere Guerre mondiale, Les boys d’Alabama raconte la passionnante histoire d’un régiment de volontaires d’Alabama à propos desquels le celèbre Douglas MacArthur, qui les a commandés, observa : « leur service n’a jamais été surpassé dans l’histoire militaire ».

Les boys d’Alabama fait revivre l’épopée du 167e régiment d’infanterie de la division Arc-en-ciel. Composé de volontaires venus du Sud profond, ce régiment s’illustra par ses hauts faits d’armes sur les champs de bataille français durant la Première Guerre mondiale. Après son engagement en Lorraine, la division Arc-en-ciel accomplira des prouesses sur le front de Champagne. La bataille de la Ferme de la Croix Rouge, le 26 juillet 1918, est restée dans la légende du 167e régiment, suivie par les batailles de l’Ourcq et du saillant de St. Mihiel. Sous les ordres de Douglas MacArthur, elle s’empara en Argonne de la Cote de Châtillon, forçant la Kriemhilde Stellung, avant de continuer vers Metz et le Rhin.

Impressionné par leur férocité et leur esprit de corps, mais exaspéré par leur exubérance, le général américain Plummer s’exclamera au sujet de ces boys:

« En temps de guerre, envoyez-moi tous les Alabamiens que vous pourrez trouver, mais en temps de paix,
pour l’amour de Dieu, envoyez-les à  quelqu’un d’autre ! »

Nourri d’archives inédites – journaux, lettres, rapports militaires – , Les boys d’Alabama nous rappelle l’héroïsme des soldats américains durant la Première Guerre mondiale, trop souvent occulté par l’engagement des boys sur le front de Normandie en 1944.

« Les boys d’Alabama est un ouvrage extrêmement bien documenté, un compte rendu très détaillé  de  l’action  du  167e régiment d’infanterie d’Alabama, notamment de son service en France pendant les douze derniers mois de la Première Guerre mondiale. »  

Général David H. Petraeus

Feuilletez pour en savoir plus ou achetez « Les boys d’Alabama »

Nimrod T. Frazer est le fils d’un ancien combattant de la  Première Guerre mondiale qui fut décoré pour ses blessures reçues sur le champ de bataille de la Ferme de la Croix Rouge. Il est lui-même vétéran de la Guerre de Corée (Silver Star), diplômé de la Harvard Business School et membre de l’Alabama Business Hall of Fame.  Il a rendu hommage à son père et au 167e régiment en érigeant un mémorial à la division Arc-en-ciel sur le site de la bataille de la Ferme de la Croix Rouge. Ce mémorial commémore tous les soldats de la division Arc-en-ciel qui ont donné leur vie en France sur les champs de bataille français de la Première Guerre.